Reseau Cultures Network
 

English?



 
 
Numéro en cours
Numéros précédents
S'abonner
Vie du réseau
Nos partenaires
Publications
Themes & Actions
Retour à la Une
Ecrivez-
nous!
Confidentialité
2. FEMINITE ET TRANSFORMATION SOCIALE
1) Univers de femmes
2) Après quatre décennies de mouvements de femmes... un nouveau défi
3) La culture des femmes rurales au Maghreb

Parmi les mouvements sociaux de la deuxième partie de ce siècle, celui des femmes a été sans aucun doute un des plus novateurs. Grâce aux efforts de centaines de milliers de femmes, leurs voix sont de plus en plus écoutées et ce qu'elles ont à dire sur la nécessité de transformer nos sociétés est de plus en plus pris au sérieux. Si, dans un premier temps, il était urgent que le féminisme s'exprime sur ce qui ne lui plaisait point dans nos sociétés dites "phallocrates", il semble que le défi a évolué. Et si la pensée et l'action féministes ne se sont pas toujours embarrassées de nuances, la pensée féministe de nos jours a évolué aussi: elle est intrinsèquement hétérogène. On ne peut parler d'un féminisme. Il existe des féminismes se distinguant par leurs intérêts et leurs perspectives propres. L'attention a commencé à se porter sur la qualité des différences et sur leurs significations.

1) Univers de femmes.

C'est dans ce cadre-là que le Réseau Cultures-Europe a entamé un projet de recherche/rencontre qui a abouti au livre Women's Lifeworlds traduit vers le français sous le titre Univers de femmes: Récits de femmes à la croisée du XXe siècle. La traduction en finlandais est parue fin 1999. Quinze femmes d'âges divers et d'horizons différents se sont raconté l'histoire de leurs grands-mères, de leurs mères, d'elles-mêmes et de leurs filles ou d'autres femmes de la même génération proches de la famille. Elles livrent les histoires de quelque cinquante-quatre femmes d'Asie, d'Afrique, d'Amérique du Sud et d'Europe, couvrant ainsi une période de plus d'un siècle.

Ces récits dépassent les traditionnels débats féministes et les visions dépassées des clivages Nord-Sud. Ils font ressortir les façons dont les femmes, au quotidien, implicitement, s'opposent au courant dominant qui définit la réalité à coup de dichotomies. Sous l'action de ces femmes, les éléments opposés en apparence s'entremêlent plutôt qu'ils ne se séparent. Malgré la grande diversité des situations décrites dans ce livre (autant dans le temps que dans l'espace), il semble qu'effectivement les femmes partagent une approche aux défis de la réalité marquée de traits similaires.

2) Action: Après quatre décennies de mouvements de femmes... un nouveau défi

Les réactions face aux revendications des femmes ont évolué également. Si, au cours de ces dernières décennies, les femmes, qui se battaient pour une amélioration de leur situation et contre le mépris à leur égard, ont dû faire face à l'indignation, à la ridiculisation, à la peur, au refus implicite, il est certain que, de nos jours, l'avènement des femmes est incontournable. Le moment semble venu où l'on dit aux femmes: " eh bien oui, on ne vous a pas bien écoutées pendant des siècles. Il est vrai qu'il faut prendre en compte les sensibilités féminines, qu'il faudrait en effet équilibrer les approches masculines et féminines pour que nos sociétés fonctionnent mieux. Mais, à part la défense justifiée des droits humains de la femme:

Que proposez-vous pour gérer nos sociétés autrement? En quoi consiste l'art de gérer au féminin? Comment concevez-vous le pouvoir différemment? Quel est le rapport des femmes au temps, à l'argent, à la gestion de conflits, au "management"?"

Ces questions sont également incontournables. Le défi est réel. Car c'est une chose de revendiquer la nécessité d'être prise en compte, c'est une toute autre chose de préciser en quoi et comment nos sociétés devraient être transformées.

Le Réseau Cultures Europe a entamé une étude sur les questions mentionnées ci-dessus. Publication: fin 2000.

3) Action: La culture des femmes rurales au Maghreb

L'objectif initial du thème et des actions "L'eau dans les pratiques populaires" visait la création d'un espace d'écriture de témoignages de femmes exerçant des métiers en relation avec l'eau, ou ayant approché ou utilisé des pratiques relatives à l'eau. Un autre volet impliquait des chercheurs universitaires et des étudiants en sociologie dans cette problématique, afin d'informer le public sur les enjeux socio-culturels et socio-économiques de l'eau et son impact sur la vie et les croyances des citoyens. Publication: 2000.

Thème suivant

Retour vers Thèmes & Actions

 

   
retour © 2000, South-North Network Cultures and Development